Sécurité événementielle : les conseils pour réduire vos risques

La sécurité événementielle implique bien plus que de simplement planifier du personnel de sécurité sur place. Ce processus est assez complexe et requiert une communication et une coordination étroites. De bonnes pratiques en matière de sécurité vous permettront de garantir la sécurité des participants et du personnel, et également de prévenir la dégradation de l’établissement et des biens connexes.

Système de sécurité

Nous ne pouvons pas assez insister sur l’importance de la sécurité des événements. La sécurité vous protège en cas de :
● Dommage corporel sur un participant
● Dommage matériel
● Maintien de l’ordre
● Participants au comportement problématique
● Situations inattendues

C’est pourquoi vous devez prévoir votre stratégie en matière de sécurité, lors du processus d’organisation de votre événement. Les types de sécurité dont vous aurez besoin dépendront des dimensions, de l’étendue, du lieu et du type d’événement que vous organisez.

1. Acquérez une connaissance des lieux approfondie

Vous devriez également être conscient de sa perméabilité. Par perméabilité, nous entendons toutes les façons dont un individu pourrait pénétrer dans l’enceinte, sans passer par les points d’entrée existants. Il pourrait s’agir d’une porte arrière utilisée par le personnel ou d’une fenêtre pouvant s’ouvrir de l’extérieur. Identifiez tous les points d’entrée et assurez-vous que tout le personnel les connaisse. Créez un diagramme que vous leur communiquerez pour leur fournir un outil de compréhension visuelle simple et efficace. Si l’événement se tient en plein air, délimitez son périmètre. Des clôtures et des barrières temporaires pourront s’avérer utiles.

LIRE  10 conseils à suivre pour trouver la salle idéale, vraiment !

2. Évaluez le risque posé par les participants

Certains participants ou invités pourraient-ils représenter un risque ? Vous ne pouvez vraisemblablement pas vérifier les antécédents de toutes les personnes qui se sont procuré un billet. En revanche, vous devriez identifier les risques potentiels. Par exemple, un intervenant représentant une société controversée, augmente le risque de manifestations ou d’altercations. Méfiez-vous des individus ayant acheté une grosse quantité de billets. Il pourrait s’agir de protestataires procurant des billets à un groupe de perturbateurs.

 

"Sécurité événementielle : les conseils pour réduire vos risques "

3. Contrôlez la foule

Plus la foule est importante, plus vous courrez le risque que quelque chose se passe mal. Le personnel doit se sentir capable de gérer des groupes importants et de faire preuve d’autorité lorsque c’est nécessaire. Le service de sécurité pourrait être amené à réaliser les missions suivantes, dans le cadre de la gestion de la foule :

● Demander aux participants de se déplacer s’ils bloquent une issue.
● Surveiller la file d’attente pour qu’elle reste organisée et pour empêcher les gens de doubler (l’usage de cônes de circulation, de ruban de signalisation ou de poteaux de guidage peut être utile).
● Veiller à ce que les participants ne s’aventurent pas dans les zones réservées au personnel ou aux VIP.

LIRE  Restaurant groupe Paris 2 è

Il est également important de vous assurer que la foule sur place, ne dépasse pas la capacité de l’établissement. N’oubliez pas d’inclure tous les membres du personnel et du service de sécurité lors du comptage. Le gestionnaire du site pourrait vous infliger une amende si vous dépassez la capacité du lieu.

4. Évaluez les menaces potentielles de grande envergure

Il est malheureux de devoir le mentionner, mais c’est la triste réalité. Les foules importantes sont des cibles faciles et il est donc conseillé d’engager du personnel de sécurité armé pour les événements d’envergure. Les sacs de tous les invités devraient également être contrôlés. Une équipe de sécurité professionnelle est formée pour détecter des armes ou des armes improvisées. Annoncez, en amont de votre événement, que tous les sacs des participants seront inspectés pour garantir leur sécurité. Vous devriez également inclure une liste d’objets interdits sur les lieux. Elle devrait notamment comprendre tous types d’armes et de produits chimiques.

Au delà du contrôle des sacs et des portiques de sécurité, le personnel devrait également être à l’affût de comportements suspects. Voici quelques exemples de comportements anormaux, devant alerter le personnel :

LIRE  Les plus belles salles atypiques à louer à Paris pour des événements résolument différents

● Observation continuelle du personnel
● Manque de participation ou intérêt feint pour les activités proposées
● Surveillance de la configuration des lieux

La surveillance des activités suspectes devrait également avoir lieu aux abords immédiats du lieu où se déroule l’événement. Les sacs n’étant pas contrôlés avant l’entrée, les agresseurs potentiels pourraient trouver une occasion, juste en dehors de l’établissement, où les participants sont rassemblés pour s’inscrire.

5. Maintenez une communication étroite

Votre personnel doit être en communication constante. Veillez à ce que tous ses membres soient équipés d’un talkie-walkie. Si vous engagez des agents de sécurité, assurez-vous qu’ils communiquent sans cesse avec votre propre personnel. Le personnel de la société et les agents de sécurité externes ont tendance à négliger la communication entre eux. Le personnel devrait rapporter toute activité suspecte à l’équipe de sécurité et éviter toute confrontation directe. Schématiser l’événement, au préalable, peut être une excellente façon de partager une carte visuelle du dispositif de sécurité avec votre personnel.

Gagnez du temps et recevez des propositions par email