Restaurant groupe Grands Boulevards

LE SYMBOLE DU RESTAURANT GRANDS BOULEVARDS

S’il est un endroit que les agoraphobes feraient mieux d’éviter un samedi après-midi, c’est le quartier
des grands boulevards, et par ricochet, le restaurant type « restaurant Printemps », que tous les
aficionados de la fripe auront tôt fait d’envahir aux premiers gargouillis. En effet, difficile d’éviter la
foule à l’heure de pointe du shopping. Car ce sont bel et bien ces grands magasins, que Zola
immortalisa dans son roman « Au Bonheur des dames », qui symbolisent le quartier des grands
boulevards. Citons à ce propos les deux incontournables, le Printemps, dont les enseignes multiples
vous poseront des questions existentielles, du type « suis-je un homme ? », « suis-je à la mode ? » ou
« devrais-je plutôt rester à la maison ? » (répondre oui aux trois vous obligera à visiter les trois
magasins, alors prenez garde !) ; et les Galeries Lafayette, qui elles-aussi sont une étape privilégiée
pour un restaurant Haussmann.
A deux pas du restaurant, Printemps vidé de fond en comble, rien ne vous empêche d’aller faire un
tour au musée Grévin, institution parmi les musées de cire, dont les trésors raviront les petits et les
grands. Poser aux côtés de Diam’s, de Céline Dion ou de Charles Aznavour, chacun son rêve… Quelles
que soient les célébrités que vous adulez, stars de la chanson, héros du petit écran ou légendes
historiques, le musée Grévin offre aux petits et grands la possibilité de rencontrer leur idole… en
cire ! Ouvert en 1882, il avait pour but de montrer aux lecteurs de la presse les personnalités dont ils
lisaient l’actualité, à une époque où la photographie était encore peu répandue. Aujourd’hui, il est
possible de voyager dans le temps, avec la reconstitution de l’Histoire de France depuis le Moyen-âge
et de croiser ainsi des figures historiques incontournables, mais surtout de côtoyer les plus grandes
stars. Soyez cependant prévenus : il vous faudra vous délester d’une somme coquette pour avoir la
chance de côtoyer le beau monde. Et manger au restaurant Printemps, au 6 e étage, une adresse
remarquable parmi les restaurants à belle vue de Paris, voilà qui complèterait une journée à la
découverte de Paris, avec un panorama unique, niché sous la coupole du magasin !
Mais que sont ces grands Boulevards ? Séquelles de l’enceinte de Charles V dans le paysage parisien,
ceux qu’on désigne par cette appellation s’étendent, dans le 9 e arrondissement, de la Madeleine
jusqu’à Bonne Nouvelle. S’ils ont également été le théâtre des événements révolutionnaires du XIXe
siècle, c’est à la même époque qu’ils sont érigés en hauts lieux de l’élégance et du bon goût, surtout
grâce à l’avènement des grands magasins, symbole du commerce du Second Empire. C’est aussi les
espaces aérés, fort agréables en comparaison des étroites et pestilentielles ruelles de la capitale, qui
en font un des lieux privilégiés de promenade. Bien qu’ils soient aujourd’hui plutôt désertés, les
investir, c’est faire une promenade hors du temps, par exemple en visitant l’un des charmants
passages qui les transpercent (le passage Jouffroy et le passage Verdeau en particulier). Encore une
bonne raison de céder au restaurant grands boulevards.

Gagnez du temps et recevez des propositions par email