Restaurant groupe Clichy

COSMOPOLITE, CONVIVIAL ET ACCESSIBLE !

Un restaurant Clichy, c’est une adresse à la frontière de Clichy, dans la partie nord de
l’arrondissement, plus populaire et donc plus accessible. Le quartier des Batignolles ne fut rattaché à
la capitale qu’en 1860 par Napoléon III. Une mesure qui ne ravit pas exactement les habitants du
quartier, amoureux de leur indépendance et de leur quotidien quasi provincial. Dans un premier
temps, voilà la raison pour laquelle ils perpétuèrent leur mode de vie, les quelques fermiers ou
artisans côtoyant les bourgeois parisiens nouvellement arrivés dans leurs environs. Bientôt, cette
simplicité fit des Batignolles le repaire d’une certaine intelligentsia parisienne, Verlaine en tête de
liste. Mais aujourd’hui, les choses ont bien changé et le vent a tourné : ce sont désormais les bobos
plus que les prolos, les bourgeois plus que les villageois et les branchés plus que les azimutés qui ont
investi les lieux. Ne renions cependant pas le très intéressant restaurant Batignolles…
Restaurant Clichy : cosmopolite et accessible
N’empêche que… certaines parties du quartier ont été épargnées par cette gentryfication et
continuent de perpétuer le charme du quartier et de rendre attractifs les restaurants Clichy. Ainsi de
l’avenue de Clichy, cosmopolite et gentiment sale. Et puis, quel délice de flâner dans le quartier des
Epinettes ! Tomber au hasard d’une errance sur la Cité des Fleurs, bucolique ruelle où ne résonnent
que les pas des passants sur les pavés, voilà qui fait apprécier le quartier à sa juste valeur. Des
maisonnettes de deux ou trois étages, dont les propriétaires ont eu pour seule obligation de planter
au moins trois arbres fleuris dans leur jardin. Et puis, hors de cette bouffée d’air frais, on retourne sur
l’avenue de Clichy goûter à l’effervescence des échoppes à bas prix et profiter d’un restaurant Clichy.
Restaurant Batignolles : parfois bobo, toujours sympathique
Mais rapidement, comme dit plus haut, c’est l’entrée dans les quartiers qui ont bénéficié d’une
boboïsation grandissante. Cela dit, ne soyons pas rosses, ce n’est pas toujours pour le pire, loin de là.
La sympathique rue des Dames, très animée, offre une ambiance particulière. En cherchant bien, on
peut sentir son passé populaire, à la terrasse d’un des nombreux restaurants des environs. Et
globalement, tout le quartier déborde de petites adresses de restaurant Batignolles toutes plus
accueillantes les unes que les autres.
Donc, question restaurant, Batignolles et les environs ont aussi leur mot à dire : cuisine
expérimentale digne des laboratoires les plus loufoques au Bistral, au sud de l’avenue ; cuisine
cubaine au Cuba Compagnie Café ; française mâtinée de quelques touches de cuisine britannique à
l’Abadache ; kitchening multicolore au Kloog… Il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les
budgets ! Et c’est justement cet éclectisme caractéristique du nord du 17 e arrondissement que l’on
aime particulièrement. Quelque chose d’authentique, à mille lieues de l’élitisme voisin, que l’on
retrouve jusque dans l’assiette d’un restaurant Batignolles.
Non loin de là, squares et cimetières constituent les poumons verts du quartier, avec en tête le
square des Batignolles. Si Paris avait accueilli les Jeux Olympiques de 2012, les environs auraient été
profondément transformés. Mais hélas, les travaux à la frontière de Clichy ne donneront jamais
naissance à un village olympique de grande ampleur, comme il était prévu…

Gagnez du temps et recevez des propositions par email